Images About #Libyenne Tag On Instagram

J'ai été choqué totu comme toi par ce film clairement raciste dans sa démarche, sauf que tu ne semble pas avoir compris qu'il tout aussi xénophobe envers les arabes que les blancs… tout les purs de ce film sont ouvertement ségrégationniste (même la blanche nymphe et conne qui veux se faire "baiser par un bougnoule" qui est une forme de racisme au final), jusqu'à la mère d'Eric qui couchait avec le professeur de tennis (et je ne parle pas des flics et du premier petit confrère boxer qui se fait faire une féllation par un garçon).

Si on n'emploie pas biquet ou arbi pour les femelles, on trouve des termes avilissants pour les gronzesses et on les emprunte toujours au vocabulaire du colonisé. Ainsi, la moukère ou mouquère (1830) devient rapidement une bête (1878), puis l'esclave devient réciproquement le nom de toutes les gonzesses arabes dans des chansons continuer racistes. Or le mot vient du romain mulier par l'intermédiaire de l'ibère mujer, puis du sabir mujera.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *